Le centre de détention d’Argentan a vécu une fin d’été sous haute tension. En effet, c’est pas moins de trois agressions sur personnels, en à peine un mois.

Le 29 aoĂ»t c’est un lieutenant qui se fait agresser par un dĂ©tenu. Il ne doit son salut qu’à l’intervention de ses collègues. 

Le 25 septembre après s’être cachĂ© dans une autre cellule, un dĂ©tenu a Ă©tĂ© placĂ© au quartier disciplinaire. Refusant sa fouille il tente d’agresser un surveillant, stoppĂ© encore une fois par les autres fonctionnaires prĂ©sents. 

Enfin le 26 septembre suite à la découverte dans sa cellule d’un téléphone portable, un détenu s’est rebellé contre le surveillant.

Le syndicat Force ouvrière réclame que ces détenus soient transférés dans une autre prison à l’issue de leur sanction disciplinaire.