L’extension hypothĂ©tique de l’école nationale de l’administration pĂ©nitentiaire d’Agen (ENAP) devient plus que jamais nĂ©cessaire : en novembre, on attend une promotion record avec pas loin de 1 000 Ă©lèves.

Une cĂ©rĂ©monie officielle s’est dĂ©roulĂ©e ce jeudi 28 septembre afin de mettre Ă  l’honneur la 193ème promotion d’Ă©lèves surveillants pĂ©nitentiaires et la 46e promotion des directeurs des services pĂ©nitentiaires.

La cĂ©rĂ©monie a rassemblĂ© les familles des Ă©lèves, et plusieurs personnalitĂ©s y ont assistĂ© : Jimmy Delisle reprĂ©sentait l’administration centrale, Philippe Lemaire le conseil d’administration de l’Enap, Emmanuelle Guenot la prĂ©fecture de Lot-et-Garonne, ou encore le maire d’Agen Jean Dionis du SĂ©jour.

La semaine prochaine c’est une autre cĂ©rĂ©monie qui aura lieu celle de la prestation de serment car comme les policiers et gendarmes, les agents de l’administration sont en effet soumis Ă  un code de dĂ©ontologie (instituĂ© en 2010) et chacun doit jurer «de bien et loyalement remplir mes fonctions et d’observer les devoirs qu’elles m’imposent dans le strict respect des personnes confiĂ©es au service public pĂ©nitentiaire et de leurs droits. Je m’engage Ă  me conformer Ă  la loi et aux ordres reçus et Ă  ne faire qu’un usage lĂ©gitime des pouvoirs qui me sont confiĂ©s».

Signalons par ailleurs que les «promos» se succèdent Ă  un rythme très soutenu. La 194e rassemble jusqu’Ă  fĂ©vrier 530 Ă©lèves surveillants, et la suivante laisse pantois puisque le 6 novembre, ce sont 922 Ă©lèves qui seront accueillis (le «record» Ă©tant jusque-là… dĂ©tenu par la 192e avec 878 Ă©lèves).

Petit bleu