Le centre pĂ©nitentiaire aurait pu ĂŞtre en face de l’institut LaSalle. C’est Caroline Cayeux qui le dit et elle n’en a, a priori, pas voulu. Au lieu de ça, c’est Ă  l’orĂ©e du quartier Saint-Jean que la prison flambant neuve s’est Ă©levĂ©e, au grand dam des riverains qui habitent Ă  quelques mètres du grillage. 

« Quand on m’a présenté le projet, il a toujours été question que le centre pénitentiaire soit à au moins 500 mètres des maisons. Ce qui n’est pas le cas », a insisté le maire de Beauvais, lors de conférence de presse de rentrée, l’une d’elle est à 302 mètres du grillage de la prison.

La municipalité a notamment demandé une révision de la taxe foncière au centre fiscal pour les riverains de la résidence Claude-Debussy et la rue Josquin-des-Prés. Et les riverains, un mur antibruit à l’image de ceux sur les autoroutes entre leurs logements et la prison.

Le directeur du centre pénitentiaire a quand à lui demandé à ses agents de « punir les fauteurs de troubles ».

Courrier picard