Détenu au centre pénitentiaire, un garçon de 21 ans s’était procuré un téléphone avec lequel il avait organisé des projections de colis dans l’enceinte de la prison de Bourg-en-Bresse.

Cannabis, téléphones, clés USB et même viande, le détenu passait littéralement commande à un ami d’enfance. Celui-ci, âgé de 19 ans, recrutait alors contre 100 euros des mineurs, «parce qu’ils risquent moins», pour envoyer les colis dans la cour de promenade. Le petit manège a duré deux mois et demi, puis la police a interpellé les organisateurs des projections.

Les deux hommes ont été condamnés, jeudi, par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse, à huit mois de prison dont six avec sursis et six mois de prison ferme.

Le progrès