L’auteur prĂ©sumĂ© de l’agression envers un surveillant pĂ©nitentiaire de la prison de Bar-Le-Duc devait ĂŞtre jugĂ© en comparution immĂ©diate ce lundi après-midi devant le TGI barisien. Mais ayant rĂ©clamĂ© un dĂ©lai pour prĂ©parer sa dĂ©fense. L’audience est renvoyĂ©e au 26 octobre Ă  15 h devant la mĂŞme juridiction.

En l’absence de la victime, mais sous l’œil d’autres surveillants pénitentiaire et du directeur de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc, le parquet a requis « le transfert de l’individu à la maison d’arrêt de Chaumont, pour éviter toute confrontation potentielle avec sa victime, et avec le titre d’écrou afin de s’assurer que le prévenu se présente bien à l’audience du 26 octobre ».

L’occasion également pour le tribunal de revenir sur le profil et le comportement de ce détenu très actif dans les activités sportives de la maison d’arrêt, mais refusant de travailler : « Je ne veux pas me mélanger avec les autres détenus. Je suis bien tout seul », argue celui qui loge déjà seul dans sa cellule.

Déjà jugé par la commission de discipline de l’établissement, l’homme a écopé de 30 jours de quartier disciplinaire.

Est républicain