Il a Ă©copĂ© hier soir de trois ans pour cette tentative au cours de laquelle il a blessĂ© une surveillante de la pĂ©nitentiaire. On a frĂ´lĂ© le pire.  
À la question de la présidente, Laurie Duca, qui lui demande la raison de cette tentative, il répond froidement: « J’ai fait ce que j’avais à faire. » Pas l’ombre d’un remords.
« Vous aviez donc Ă©laborĂ© votre projet d’évasion », interroge Laurie Duca. – « Oui. »
Sur lui, il avait réussi à cacher un couteau à lame céramique de 19 centimètres, un téléphone minuscule comme ceux qui circulent en prison, et de la vaseline.

Les hommes et femmes de la pénitentiaire ne sont pas armés, ils n’ont que leurs mains pour se défendre. Ce qu’a regretté le procureur de la République.
Nourredine Arfi a été condamné à trois ans ferme. Il sera transféré dans une autre prison. Mais il lui faudra désormais envisager une autre date de sortie que 2020.
Nice matin