Deux détenus de la prison de Rennes-Vezin devaient profiter de leur semi-liberté pour préparer leur réinsertion. Ils ont bu et agressé deux personnes à Rennes.

Les deux hommes, âgés de 23 et 31 ans, avaient pourtant l’intention d’aller consulter un psychologue et se rendre à des rendez-vous en vue de leur libération. C’est dans ce but qu’une mesure de semi-liberté leur avait été accordée. Il n’en a rien été. Vers 13 h, on les retrouve au centre des Trois-Soleil. Ils sont saouls. Ils s’en prennent d’abord à un jeune homme SDF, fragile psychologiquement. Ce dernier leur a demandé la permission pour manger le reste d’un sandwich que l’un des deux venait de jeter au sol. Ils m’ont frappé, dénonce le jeune SDF, citée comme victime devant le tribunal correctionnel qui les juge en comparution immédiate. Un me tenait pendant que l’autre cognait. Ils m’ont volé mon portable et un billet de 10 €. Puis, les deux comparses ont voulu pénétrer dans le supermarché. Le vigile les a arrêtés, pas question d’entrer avec une bière à la main. Le ton est vite monté. Insultes, menaces, échange de coups. Le plus jeune a fini par jeter sa bière sur l’agent de sécurité.

La police les a finalement interpellés. Non sans difficulté. Le délit d’outrage est d’ailleurs retenu. Le tribunal les condamne à un an de prison pour le plus jeune, et six mois pour le trentenaire.

Ouest France