Pendant deux semaines, une cinquantaine de prisons de France accueillent les jeux pénitentiaires auxquels participent quelque 20.000 détenus.

Depuis ce jeudi matin, la maison d’arrĂŞt de Grasse accueille les jeux pĂ©nitentiaires, qui sont, toutes proportions gardĂ©es, les J.O. des prisons.

« Les jeux pĂ©nitentiaires existent depuis 2012. Avant les attentats, ils se dĂ©roulaient en extĂ©rieur. Depuis, nous les organisons au sein des prisons de France. Cette annĂ©e, 20.000 dĂ©tenus d’une cinquantaine d’Ă©tablissements s’y sont inscrits », prĂ©cise le directeur des Jeux pĂ©nitentiaires, Sabry Beldjiilali.

Course de fond, sprint, basket, vĂ©lo, rameur et pĂ©tanque… Autant d’Ă©preuves qui se poursuivent pendant deux jours et auxquels une cinquantaine de dĂ©tenus se sont inscrits.

Nice matin