Deux surveillants du centre pĂ©nitentiaire des Baumettes ont Ă©tĂ© dĂ©fĂ©rĂ©s hier au parquet de Marseille. Ils sont soupçonnĂ©s d’avoir, la semaine dernière, portĂ© des coups Ă  deux dĂ©tenus qui se trouvaient dans la mĂŞme cellule. 

D’abord placĂ©s en garde Ă  vue, les deux surveillants ont Ă©tĂ© remis en libertĂ© sous contrĂ´le judiciaire avec interdiction d’exercer leur profession et interdiction de paraĂ®tre aux Baumettes. Ils sont convoquĂ©s devant le tribunal correctionnel au mois de dĂ©cembre prochain pour rĂ©pondre de « violences par personnes ayant autoritĂ© et en rĂ©union ».

Les surveillants contestent les faits qui leurs sont reprochĂ©s. De nouveaux tĂ©moignages pourraient toutefois ĂŞtre versĂ©s Ă  la procĂ©dure et devraient permettre d’affiner les investigations.

La Provence