🇫🇷 Toul: L’agression à l’huile bouillante du surveillant a été jugée 

Claude, 26 ans, est libĂ©rable en 2022. CondamnĂ© 3 fois pour des violences, il a aussi Ă©copĂ© en 2012 de 15 ans de rĂ©clusion pour assassinat. Le dĂ©tenu a refusĂ© d’être extrait de sa cellule pour son procès. C’est donc vers un box vide que se tourne le regard du surveillant que le dĂ©tenu a agressĂ© le 21 aoĂ»t dernier. 

Jamais il ne s’est expliqué sur ce jet d’huile bouillante. Mutisme total. « Nous attendions un minimum d’explications », note l’avocat de la partie civile. « Nous sommes déçus. Mon client a été très chanceux. Les faits sont injustifiables ».

Ă€ Lire :  🚨URGENT : Le mur d’enceinte de la prison de Poissy vient de s’effondrer

Le procureur dénonce « une agression gratuite, un mode opératoire barbare. L’expertise psychiatre évoque une personnalité psychopathique ». Et de requérir 5 ans ferme. « Le seul moyen de rappeler à la réalité les détenus qui voudraient atteindre gravement les représentants de l’autorité ».

Le tribunal ne suit pas mais revoit très largement la peine à la baisse. Trois ans ferme.

Est républicain

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.