🇫🇷 Sequedin: Jugement de l’homme qui avait poursuivi un convoi de détenus 

Comme nous vous l’annoncions le 19 septembre dernier, l’homme ayant poursuivi un fourgon pĂ©nitentiaire a Ă©tĂ© jugĂ© par le tribunal de Lille.

Un vendredi, en fin de journée… Un convoi quitte l’arrière du palais de justice. Des détenus sont ramenés à la maison d’arrêt de Sequedin. Parmi eux, deux hommes soupçonnés de trafic d’armes dans deux dossiers distincts. Très rapidement, le chauffeur du fourgon cellulaire repère un véhicule particulier qui le prend tout simplement en chasse. « Afin d’amener rapidement à Sequedin les personnes détenues, les surveillants allument leurs sirènes et franchissent les feux rouges », narre le président Mikaël Simoëns. Au volant de son Citroën Picasso, Faouzi Nouioua les talonne.

Nouioua n’a pas Ă©tĂ© compliquĂ© Ă  arrĂŞter. Les surveillants ont eu tout le temps de relever l’immatriculation de ce Lillois de Wazemmes. Sur la route, il nous arrive d’être suivis pas des vĂ©hicules, poursuit le conducteur. Le CitroĂ«n Picasso a finalement quittĂ© l’autoroute. Jusqu’à la maison d’arrĂŞt, les surveillants dans l’autobus se sont attendus Ă  voir dĂ©bouler un autre vĂ©hicule. « Je rentrais simplement chez moi », jure Faouzi Nouioua. 
Le tribunal le condamne à seize mois de prison, dont quatre de révocation d’un sursis avec mise à l’épreuve.

La Voix du Nord

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.