🇫🇷 Casabianda: Un détenu de la prison frappe et tue des agneaux 

Le centre de dĂ©tention de Casabianda, appelĂ© «prison ouverte» en l’absence de murs d’enceinte et du rĂ©gime de libre circulation des dĂ©tenus, a Ă©tĂ© ouvert en 1948. 

L’affaire est sordide, c’est dans ce centre qui peut accueillir 196 prisonniers,presque tous condamnés pour des infractions à caractère sexuel et considérés comme présentant de bonnes perspectives de réinsertion que l’un d’eux avait été mis en cause pour avoir frappé depuis plusieurs mois des agneaux à coups de pied au ventre, avant de les noyer dans les abreuvoirs et pour avoir jeté un ovin vivant dans le feu.

Le tribunal correctionnel de Bastia l’a condamné à 6 mois de prison supplémentaires.

Paris Match

1 Commentaire

  1. 6 mois ? Mais ce type est une vĂ©ritable bombe Ă  retardement ! Quand on est capable de tuer des animaux sans dĂ©fense on est capable de s’en prendre Ă  des personnes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.