🇫🇷 Affaire Fiona: les confidences de Cécile Bourgeon à une surveillante pénitentiaire

Le procès de la petite Fiona a débuté ce lundi.Pour cette troisième journée plusieurs témoins ont été entendus dont le frère de Cécile Bourgeon et une surveillante pénitentiaire à laquelle s’était confiée la mère de l’enfant.

La matinée a été, en majorité, consacrée à Clément Bourgeon, l’oncle de Fiona. L’entretien a été difficile pour le témoin, mais il a également été instructif. Pour lui, cela ne ressemble pas à sa sœur de ne pas dénoncer des violences sur sa fille. Il la décrit comme une femme de caractère.

« C’était un accident ». VoilĂ  ce qu’a confiĂ© CĂ©cile Bourgeon Ă  une surveillante pĂ©nitentiaire le 19 novembre 2016 (au cĹ“ur du procès en première instance). « Elle m’a dit qu’elle avait mis Fiona dans un sac puis Ă  l’arrière de la voiture. Elle a roulĂ© vers Aydat. Elle s’est arrĂŞtĂ©e entre Aydat et un autre village qui commence par «Cha », mais je ne sais plus lequel. Il y avait une route qui monte. Elle n’est jamais retournĂ©e sur les lieux, ni seule, ni avec les gendarmes ou les policiers ». 

Ă€ Lire :  🇫🇷 Bourg-en-Bresse: Le detenu cachait son cannabis dans... ses fesses !

Des rĂ©vĂ©lations que confirme CĂ©cile Bourgeon lorsqu’elle est appelĂ©e Ă  la barre. Ă€ la mi-journĂ©e, la surveillante pĂ©nitentiaire poursuit ses dĂ©clarations. Une autre devrait ĂŞtre entendue avant l’expertise informatique.

Le progrès

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.