Le détenu, âgé d’une vingtaine d’années, avait été transféré en août à la maison d’arrêt à Agen, depuis Bayonne où il avait été placé en détention provisoire dans le cadre d’une affaire de trafic de stupéfiants et violences aggravées.

Lundi, vers 16 h 30, après avoir demandé au chef de détention de le mener au quartier disciplinaire, il n’aurait pas supporté d’être fouillé et s’en est pris au surveillant. Placé en garde à vue au commissariat d’Agen en début de soirée, il a été déféré mardi devant le parquet d’Agen, et jugé en comparution immédiate dans la foulée. Il a écopé de quatre mois de prison ferme avant d’être reconduit en détention.

Sud Ouest