Selon le syndicat UFAP, l’administration pĂ©nitentiaire lance un nouveau projet de modernisation de ses Ă©quipements destinĂ©s aux personnes dĂ©tenus.

En effet un test sera réalisé sur une période de trois ans, dans trois établissements. Les sites pilotes sont la maison d’arrêt de Dijon, le centre pénitentiaire de Meaux et celui de Nantes.

Cela va permettre aux personnes détenus de pouvoir réserver leurs parloirs, de commander leurs cantines ainsi que de saisir leurs différentes requêtes.