🇫🇷 Bar-Le-Duc: jugement pour l’agression d’un surveillant a l’extérieur de la prison

Mardi soir rue Bradfer, un ancien détenu de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc a croisé la route d’un surveillant pénitentiaire en civile. Les deux hommes s’étaient déjà croisés plusieurs fois. Les échanges étaient courtois, ils se tutoyaient.

Mais ce jour là, l’homme est alcoolisé. Il y a eu des mots, des insultes, des menaces de mort même. « Des propos de pochetron », a osé l’avocate de la défense, Me Mougenot-Mathis. De plus, lors de la deuxième altercation, un couteau aurait été brandi.

Ce jeudi, jugé en comparution immédiate, le prévenu de 46 ans a reconnu les insultes. Il ne se souvenait plus des menaces. Il a nié avoir eu le couteau. Le surveillant, lui, a eu peur au point de déposer plainte.

Ă€ Lire :  đź”´ Albi : Un surveillant agressĂ© souffre de multiples contusions et de plusieurs points de suture

« C’est particulièrement grave. Ce monsieur a insulté, agressé un surveillant pénitentiaire dans le cadre privé. Je demande une peine exemplaire « , a lancé Me Forget.

Le casier judiciaire du Tronvillois a pesĂ© contre lui : 17 mentions et un dernier sĂ©jour en prison jusqu’à fin juillet. C’est une personne qui n’a jamais travaillĂ© et qui a sombrĂ© dans l’alcool après une addiction aux stupĂ©fiants. 

Au final, le président du tribunal, également juge d’application des peines à Bar-le-Duc, l’a condamné à 10 mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt, dont 4 mois avec sursis avec mise à l’épreuve. Parmi plusieurs obligations, il aura interdiction de fréquenter les débits de boissons durant 2 ans. Sans oublier la révocation d’un précédent sursis qui se transforme en 4 mois ferme.

Est républicain

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.