Il était très pressé, au point de prendre quelques risques. Ce jeudi matin, vers 8 h 30, un conducteur qui circule sur l’autoroute A 64, qui relie Toulouse à Tarbes, voit un homme traverser à pied toutes les voies de circulation. Un fada, certainement, mais comme le conducteur se trouve au niveau de la maison d’arrêt de Seysses, il se dit qu’il a peut-être autre chose à se reprocher.

Chemin faisant, il appelle la gendarmerie de la Haute-Garonne, qui prend contact avec les services pénitentiaires qui lui confirment qu’une évasion vient d’avoir lieu. Le centre opérationnel de gendarmerie lance l’alerte et de nombreux moyens sont déployés au sol, mais aussi dans les airs avec la mobilisation de l’hélicoptère.

Les militaires du peloton motorisé de Muret finissent par croiser un homme trois quarts d’heure plus tard, qui ne correspond pas vraiment à la description du détenu, mais dont le comportement est bizarre. Et lorsqu’ils cherchent à le contrôler, celui-ci prend la fuite.

Il a été rapidement interpellé et les suspicions des gendarmes ont été confirmées. Placé en garde à vue, il retournera à la case prison.

20 minutes