🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : Surveillants ébouillantés: 30 mois de prison pour le détenu 

Le dĂ©tenu qui avait jetĂ© de l’eau bouillante aux visages de quatre surveillants de la prison de CondĂ©-sur-Sarthe le 2 octobre dernier a Ă©tĂ© condamnĂ© ce lundi Ă  30 mois d’emprisonnement supplĂ©mentaire par le tribunal correctionnel d’Alençon.

Une quinzaine de surveillants de la prison de CondĂ©-sur-Sarthe dans l’Orne, l’Ă©tablissement le plus sĂ©curisĂ© de France, Ă©taient prĂ©sents ce lundi pour apporter leur soutien Ă  leurs collègues blessĂ©s.

Le 2 octobre dernier, un dĂ©tenu, qui purge actuellement une peine de 25 ans de rĂ©clusion criminelle, a jetĂ© le contenu d’une bouilloire sur quatre surveillants par l’entrebaillement de la porte de sa cellule. 

Les agents pĂ©nitentaires Ă©taient venus lui signifier son maintien en rĂ©gime contraint, mais le dĂ©tenu n’a pas laissĂ© le temps aux surveillants de s’exprimer. Ils ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©s par l’eau bouillante au 1er et 2nd degrĂ© au torse, au bras et au visage. L’homme le plus gravement atteint a reçu 6 jours d’ITT (incapacitĂ© totale de travail) et un mois d’arrĂŞt de travail. 

Ă€ Lire :  🇫🇷 Tours: Des projections dans la prison qui empoisonnent le quotidien

« C’est la pire douleur de ma vie »


Ce surveillant doit ĂŞtre soignĂ© par une infirmière rĂ©gulièrement. « C’est la pire douleur de ma vie », tĂ©moigne-t-il. Le dĂ©tenu a reconnu les faits et s’est mĂŞme excusĂ© Ă  la fin de l’audience. Selon ses dires, son geste serait la consĂ©quence d’une demande de transfert vers un autre Ă©tablissement pĂ©nitentiaire qui n’a pas encore Ă©tĂ© approuvĂ© par l’administration. 

Dans son rĂ©quisitoire, le procureur de la rĂ©publique, François Coudert, a demandĂ© que le prĂ©venu soit condamnĂ© Ă  30 mois d’emprisonnement, Ă  l’instar de peines prononcĂ©es par le tribunal suite Ă  des agressions similaires. Le tribunal a suivi cet avis.

Le dĂ©tenu a par ailleurs Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  verser la somme totale de 3550 euros d’amende aux surveillants. Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, une dizaine d’agressions de surveillants a Ă©tĂ© recensĂ©e Ă  CondĂ©-sur-Sarthe, des agressions de plus en plus violentes selon les agents pĂ©nitentiaires. Le 13 octobre dernier une infirmière avait elle aussi Ă©tĂ© agressĂ©e.

France 3

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.