Ce jeudi matin, à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire d’Agen, les recteurs des académies de Bordeaux, Limoges et Poitiers, Olivier Dugrip, Daniel Auverlot et Anne Bisagni-Faure ont signé avec Alain Pompigne, directeur interrégional des services pénitentiaires de Bordeaux, une convention relative à l’enseignement en milieu pénitentiaire.

L’enseignement en milieu pénitentiaire s’adresse à un public, en majorité peu qualifié et en rupture avec les cursus scolaires initiaux, au premier rang desquels les mineurs, les jeunes majeurs et les individus illettrés ou allophones.

Les recteurs des académies de Bordeaux, Poitiers et Limoges affectent 55 emplois de professeurs sur les 20 établissements du ressort de la direction interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux pour couvrir les besoins.

De nombreuses personnes détenues présentent des examens pendant leur détention, du CFG aux diplômes d’études supérieures : une personne scolarisée en prison sur cinq obtient un diplôme ou une attestation.

En 2016, 1 483 personnes détenues ont été scolarisées dans la Région, soit près d’une personne sur trois pour une durée hebdomadaire moyenne de 5 heures. Les personnes illettrées sont prioritaires et 61% d’entre elles bénéficient d’une prise en charge par les enseignants pendant leur détention.

Ouest-France