L’histoire se passe en octobre 2016, Un détenu de la prison de Condé-Sur-Sarthe dans l’Orne, avait réussi à joindre le standard téléphonique de l’Élysée et de Matignon. Il avait menacé le président de la République et le Premier ministre d’alors. Il a été condamné, ce jeudi, à deux ans de prison.

Ce jour là, le standard téléphonique de l’Élysée reçoit un appel inquiétant au cours duquel un homme menace d’attenter à la vie du Président de la République, François Hollande, et à celle de l’un de ses fils. « Je ne suis pas un clown, je suis Mohamed Doumbia, de Seine-Saint-Denis. Je vais m’en prendre à François Hollande et à un de ses enfants, Thomas ça me paraît bien… Qu’Allah vous extermine ! »

Il écope de deux ans de prison supplémentaires.

Ouest-France