Ce mardi, au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, a été très mouvementé. Un détenu placé au quartier disciplinaire aurait incité les autres prisonniers à mettre le feu simultanément à leur cellule.

Résultats, pas moins de huit feu de cellule, deux seront complètement détruites. Un détenu devra être conduit à l’hôpital ayant été incommodé par les fumées.

Selon le syndicat Force ouvrière celui-ci aurait dès sa prise en charge copieusement insultĂ© les agents pĂ©nitentiaires:  » fils de p…, fils de lâches, sale conn…« . ArrivĂ© Ă  l’hĂ´pital dans une chambre sĂ©curisĂ©e il va insulter une surveillante et lui cracher dessus. Il finira par lui montrer ses parties gĂ©nitales. Lui ayant laissĂ©, pour leur sĂ©curitĂ©, la ceinture de maintien des menottes, il tentera de l’enlever et essayera d’assĂ©ner un coup de tĂŞte Ă  un surveillant avant de le menacer de mort:  » je vais te tuer, je vais te mettre des coups de rafales Ă  toi et tes collègues sale fils de p… ça vaut la peine de prendre 30 ans pour des merdes comme vous  »

Le syndicat demande des sanctions lourdes, tant administratives que judiciaires à l’encontre des fauteurs de troubles.