Il est attendu Ă  20 h 30, ce mardi 24 octobre, sur la scène des Nuits de Champagne, Ă  Troyes. En milieu de matinĂ©e, le groupe Tryo a fait une halte au centre de dĂ©tention de Joux-la-Ville. Onze titres, cinquante minutes de concert, des sourires et de la bonne humeur Ă  revendre : plusieurs dĂ©tenus du centre de dĂ©tention de Joux-la-Ville, qui actuellement en compte  » 550 Ă  600 « , selon le directeur par intĂ©rim Christophe Laurent, ont eu les mĂŞmes mots. Les mĂŞmes impressions, Ă  l’issue du concert de Tryo. Il avait lieu au gymnase de l’Ă©tablissement ce mardi matin.

site. Le concert s’est tenu dans le gymnase du centre de dĂ©tention, Ă  partir de 10 h 30.  
« Nous avons du soleil dans la tête. La venue de gars comme eux, ici, est juste énorme ! »
Manu, Guizmo, Danielito… la bande de Tryo, toujours aussi engagĂ©e, vient de sortir un sixième album : Vent debout.

Fin. Tryo achève la tournée qui a suivi la sortie de Vent debout, son sixième album.
Aux 120 personnes – dont 19 femmes – composant le public, Tryo a offert ses chansons les plus connues (L’hymne de campagnes, Pompafric, DĂ©solĂ© pour hier soir ) avec enthousiasme et chaleur. Beaucoup de chaleur.

Titres. Tryo a interprété ses plus grands succès. Il a aussi repris C’est déjà ça, d’Alain Souchon : « Ce mec, on l’adore. »
Le concert Ă©tait mis en place par le service pĂ©nitentiaire d’insertion et de probation de l’Yonne, en partenariat avec l’AGEM. L’association de gestion des Ă©vĂ©nements musicaux pilote les saisons culturelles du cabaret l’Escale, de Migennes, et mène diffĂ©rentes actions envers les publics empĂŞchĂ©s.

Concert du groupe TRYO au centre de détention de Joux-la-Ville. Photo Jeremie Fulleringer
En prison, l’AGEM propose aussi des ateliers d’Ă©criture, de pratique instrumentale, du théâtre, du cirque. Le cabaret migennois accueillera d’ailleurs une soirĂ©e de restitution, en dĂ©cembre.
Lyonne