Un agent pĂ©nitentiaire a Ă©tĂ© brutalement pris Ă  partie par un dĂ©tenu ce jeudi en fin d’après-midi. La scène s’est dĂ©roulĂ©e au sein du quartier disciplinaire du centre pĂ©nitentiaire du Port. 

Le dĂ©tenu allait entamer sa promenade lorsqu’il s’est jetĂ© sur le premier surveillant, profitant que ce dernier soit en train d’ouvrir le portail. L’agent n’était pas seul. Le protocole veut qu’il soit accompagnĂ© par deux autres gardiens lors de ces sorties dans la cour de l’établissement.  

Le fonctionnaire, âgĂ© d’une cinquantaine d’annĂ©es, a reçu des coups de poing au visage. Le diagnostic fait Ă©galement Ă©tat d’une dĂ©chirure des ligaments.  

Il a fallu le renfort de trois autres agents pour maĂ®triser le dĂ©tenu qui purge une peine jusqu’en 2021. L’homme avait d’ailleurs Ă©tĂ© placĂ© en quartier disciplinaire parce qu’il avait commis une nouvelle « connerie Â», annonce sans ambages les collègues du fonctionnaire. 

Le dĂ©tenu a un profil des plus dĂ©licats pour l’administration pĂ©nitentiaire. Il a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© envoyĂ© dans tous les centres pĂ©nitentiaires de l’île : celui de Saint-Pierre et celui de Domenjod. A chaque fois son comportement a nĂ©cessitĂ© son transfert, dans l’espoir qu’il se comporte normalement. L’homme est par ailleurs coutumier des prises de drogue et autres produits pharmaceutiques dĂ©tournĂ©s. Rivotril, Artane et mĂŞme la drogue du cristal, selon des sources internes au centre pĂ©nitentiaire. 

Le syndicat Force ouvrière réitère vivement, après cet énième fait divers, le transfert en métropole de tout détenu dont le maintien à La Réunion ne rencontre plus aucun succès de crainte vis-à-vis de l’autorité pénitentiaire. Ce détenu purgeait 30 jours de quartier disciplinaire.

L’agent pénitentiaire blessé se trouve quant à lui toujours à l’hôpital ce jeudi soir.

Zinfo974