đŸ‡«đŸ‡· Grasse: Grosse livraison ratĂ©e par drone sur la prison 

Il voulait livrer quatre tĂ©lĂ©phones portables dans la cour d’une maison d’arrĂȘt avec un drone, mais n’est pas parvenu Ă  faire fonctionner l’engin : un homme a Ă©tĂ© condamnĂ© vendredi Ă  trois mois de prison par le tribunal correctionnel de Grasse.

JugĂ© en comparution immĂ©diate pour « tentative d’introduction d’objets illicites en maison d’arrĂȘt » dans la prison de Grasse (Alpes-Maritimes), cet homme, comme l’a rĂ©vĂ©lĂ© Nice-Matin, avait Ă©tĂ© interpellĂ© la veille en flagrant dĂ©lit Ă  proximitĂ© de la prison, en compagnie d’un mineur. Ils Ă©taient en possession d’un drone qu’ils n’ont pas rĂ©ussi Ă  mettre en marche en raison d’un problĂšme technique.

Le ou les destinataires du colis aĂ©rien n’ont pu ĂȘtre identifiĂ©s, a dĂ©clarĂ© le parquet de Grasse, prĂ©cisant que le mineur prĂ©sent a Ă©tĂ© remis Ă  son reprĂ©sentant lĂ©gal Ă  l’issue de sa garde Ă  vue, sans poursuites judiciaires engagĂ©es Ă  ce stade. En juillet, un drone avait dĂ©posĂ© un colis dans la cour de la prison de Valence  (DrĂŽme). Des dĂ©tenus s’Ă©taient emparĂ©s de son contenu sans qu’il puisse ĂȘtre retrouvĂ© par le personnel pĂ©nitentiaire malgrĂ© les fouilles.

En mars, un drone avait Ă©tĂ© dĂ©couvert fracassĂ© dans l’enceinte de la maison d’arrĂȘt de Villefranche-Sur-SaĂŽne  (RhĂŽne). En janvier, ce sont deux tĂ©lĂ©phones portables qui ont Ă©tĂ© livrĂ©s par un drone Ă  la prison d’Annoeullin (Nord) et, en juin 2015, un autre drone, d’une envergure de plus d’un mĂštre, avait survolĂ© la maison d’arrĂȘt de Bourg-en-Bresse (Ain).

Midi libre