🇫🇷 Perpignan: Un détenu retrouvé mort à la prison 

Un dĂ©tenu de la prison de Perpignan, âgĂ© de 46 ans, a Ă©tĂ© retrouvĂ© mort dans sa cellule mardi matin. 

Selon les premiers Ă©lĂ©ments, l’homme, Ă©crouĂ© pour dĂ©lits de droit commun et qui n’avait jamais posĂ© de problèmes durant sa dĂ©tention, serait dĂ©cĂ©dĂ© des suites d’une absorption massive de mĂ©dicaments. 

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Une enquête est en cours, menée par les services de police. Conformément à la procédure une autopsie a été ordonnée pour déterminer les causes exactes de son décès.

À cette malheureuse occasion, le syndicat UFAP-Unsa justice pointe des « incohérences de fonctionnement ». « Certains détenus sont suivis par le SMPR (service médico-psychologique régional) et une commission prévention suicide se réunit tous les 15 jours. Là, il est décidé de placer certains détenus sous surveillance particulière. Ainsi, nous assurons des rondes la nuit et nous avons une vigilance spéciale de ces personnes qui sont soit suicidaires, soit fragiles, soit toxicomanes. Or, on leur donne leur traitement médicaments pour 2, 3 voire 4 jours à l’avance, si il y a un jour férié en plus du week-end, et ils sont susceptibles de mettre fin à leurs jours avec ces doses-là.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Tarascon: Un dĂ©tenu radicalisĂ© agresse deux agents pĂ©nitentiaires 

C’est presque une incitation pour des gens qui sont dépendants et peuvent céder à la tentation de tout prendre d’un coup. C’est peut-être ce qui s’est passé cette fois. Et nous sommes là pour palier cette contradiction.

L’indĂ©pendant

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.