đŸ‡«đŸ‡· Borgo : Imam fichĂ© S Ă  la prison, l’administration pĂ©nitentiaire contre-attaque

L’administration pĂ©nitentiaire contre-attaque dans le diffĂ©rend qui l’oppose Ă  Lamrani Elhouabi. En septembre dernier, elle avait retirĂ© Ă  cet imam l’agrĂ©ment lui permettant de rendre visite aux dĂ©tenus de confession musulmane Ă  la maison d’arrĂȘt de Borgo (Haute-Corse).

L’aumĂŽnier avait alors saisi le tribunal administratif de Bastia. Faute d’Ă©lĂ©ments suffisants, la juridiction avait demandĂ© Ă  l’administration pĂ©nitentiaire de motiver sa dĂ©cision, sinon de la rĂ©viser. Mais le 3 novembre dernier, celle-ci a fait appel de cette demande. Un appel suspensif. Il oblige donc Lamrani Elhouabi d’attendre une nouvelle audience ,dans plusieurs mois, avant d’ĂȘtre fixĂ©.

L’avocat de l’imam, Me Stephen Guez-Guez, y voit lĂ  une manƓuvre dilatoire. « On peut se poser la question de savoir si l’administration pĂ©nitentiaire a des raisons sĂ©rieuses de s’opposer Ă  la rĂ©intĂ©gration de mon client dans les prisons, avance-t-il. On constate qu’elle n’a pas fait le choix de prĂ©senter de nouveaux motifs, c’est Ă  se demander s’il en existe dans ce dossier. La procĂ©dure risque de traĂźner. On aurait espĂ©rĂ© avoir une dĂ©cision dĂ©finitive maintenant, pour savoir si les visites aux prisonniers seront Ă  nouveau permises. »

France Bleu