🇫🇷 Coutances : on lui refuse une cigarette, il met le feu à sa cellule

IncarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂŞt de Coutances (Manche), un homme de 38 ans a Ă©tĂ© jugĂ© mercredi 8 novembre 2017 pour avoir tentĂ© d’incendier sa cellule.

Le lundi 1er aoĂ»t 2016, un prĂ©venu incarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂŞt de Coutances (Manche) a tentĂ© d’incendier sa cellule en mettant le feu Ă  son matelas.

Un geste de protestation

L’homme explique son geste comme Ă©tant une protestation contre la vĂ©tustĂ© de l’Ă©tablissement et les mauvaises conditions de dĂ©tention. Un surveillant pĂ©nitentiaire explique que c’est parce qu’il a refusĂ© une cigarette au dĂ©tenu que ce dernier a incendiĂ© sa cellule.

L’homme souffre d’une psychose schizophrĂ©nique

Une expertise psychiatrique rĂ©vèle que le prĂ©venu souffre d’une psychose schizophrĂ©nique et conclut Ă  une forte altĂ©ration du discernement.

Ă€ Lire :  🇫🇷 OrlĂ©ans-Saran: Gros dispositif pour retrouver un dĂ©tenu de la prison, Ă©vadĂ© lors d’une garde Ă  vue

L’avocate de la dĂ©fense fait valoir que son client, qui est sous curatelle renforcĂ©e, a Ă©tĂ© hospitalisĂ© sous contrainte plus de trente fois dans un Ă©tablissement psychiatrique depuis son adolescence.

Prison ferme

Le prévenu de 38 ans a été jugé par visioconférence par le tribunal correctionnel de Coutances (Manche), le mercredi 8 novembre 2017, pour dégradation par moyen dangereux.

Le ministère public considère que le prĂ©venu a mis en danger la vie des codĂ©tenus, d’autant plus qu’il est plus long de procĂ©der Ă  une Ă©vacuation en prison.

Le tribunal correctionnel condamne Julien Nivière à 20 mois de prison, dont dix mois ferme. Il devra aussi suivre un traitement psychiatrique.

La manche libre

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.