L’homme est jugĂ© devant le tribunal correctionnel d’Argentan pour des faits qui se sont dĂ©roulĂ©s le 28 avril 2016.

Ce jour là le détenu descend en promenade. Une surveillante lui signale que ce n’est plus l’heure. En réponse il l’injurie.Lorsqu’elle l’avise qu’il va faire l’objet d’un rapport, c’est à nouveau des insultes.

À la barre, cet homme de 27 ans, actuellement incarcéré à Nantes, dit bien qu’il a « gueulé un coup » lorsqu’elle lui a dit qu’il ne pouvait plus aller en promenade. Il précise également qu’il s’est tout de suite excusé.

Yves Courroux, procureur, fait état de délits répétés à loisir car l’intéressé a été condamné cinq fois en trois ans pour des faits similaires.

Cette fois le tribunal le condamne à à cinq mois d’emprisonnement pour outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique en récidive.

La suite sur actu.fr

Publicités