Un dĂ©tenu du centre pĂ©nitentiaire de Bourg-en-Bresse aurait dĂ» ĂȘtre jugĂ© mercredi, par le tribunal correctionnel de Villefranche, selon la procĂ©dure de la visioconfĂ©rence qui permet une comparution Ă  distance devant les juges.

Mais l’intĂ©ressĂ© a, de maniĂšre inattendue et alors que la liaison avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©tablie, refusĂ© d’ĂȘtre extrait de sa cellule. Il a estimĂ© la procĂ©dure inutile puisque l’expertise psychiatrique Ă  laquelle il devait ĂȘtre soumis n’avait pas encore Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e. Cette audience avait prĂ©cisĂ©ment pour objet de renvoyer l’affaire jusqu’à ce que les rĂ©sultats de l’expertise soient connus.

Selon Le progrĂšs, le dĂ©tenu sera appelĂ© Ă  comparaĂźtre Ă  nouveau le 20 dĂ©cembre, selon la mĂȘme procĂ©dure. Il doit rĂ©pondre de plusieurs faits de violence et outrages commis il y a deux mois Ă  l’encontre du personnel pĂ©nitentiaire.

Publicités