Un détenu du centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse aurait dû être jugé mercredi, par le tribunal correctionnel de Villefranche, selon la procédure de la visioconférence qui permet une comparution à distance devant les juges.

Mais l’intéressé a, de manière inattendue et alors que la liaison avait déjà été établie, refusé d’être extrait de sa cellule. Il a estimé la procédure inutile puisque l’expertise psychiatrique à laquelle il devait être soumis n’avait pas encore été réalisée. Cette audience avait précisément pour objet de renvoyer l’affaire jusqu’à ce que les résultats de l’expertise soient connus.

Selon Le progrès, le détenu sera appelé à comparaître à nouveau le 20 décembre, selon la même procédure. Il doit répondre de plusieurs faits de violence et outrages commis il y a deux mois à l’encontre du personnel pénitentiaire.