Une bagarre ? Plutôt une agression si l’on en croit le choix du parquet d’Orléans de traduire devant le tribunal correctionnel trois détenus du centre pénitentiaire de Saran.

Ils ont été maîtrisés par les agents de l’établissement après avoir roué de coups un quatrième co-détenu, samedi, dans la cour de promenade. L’agression se serait déroulée sur fond de racket.

Un certificat médical faisant état d’un jour d’interruption totale de travail a été délivré à la victime.

Les trois autres détenus seront jugés, aujourd’hui, en comparution immédiate.

Larep