Les unitĂ©s d’extractions judiciaires (PREJ) de la pĂ©nitentiaire ont eu fort Ă  faire lors de procès au tribunal de Versailles.

Tout d’abord le mercredi 29 novembre 2017, lors d’un procès aux assises, trois surveillants se font agresser dans le box des accusĂ©s.

Selon le syndicat Force ouvrière, rouĂ©s de coups, de crachats, les agents pĂ©nitentiaires s’en sortent avec plusieurs jours d’interruption totale de travail.

Le lendemain, ce sont deux Ă©quipes, l’une de Poissy et l’autre d’OrlĂ©ans, qui vont Ă  la sortie du tribunal, devoir faire face Ă  la violence d’un homme venu en dĂ©coudre avec le dĂ©tenu escortĂ©.

Toujours selon le syndicat, les surveillants se sont rĂ©fugiĂ©s avec leur dĂ©tenu Ă  l’intĂ©rieur du tribunal. L’un des agents d’OrlĂ©ans sera blessĂ© lors de l’incident.

Publicités