Ce samedi Ă  la maison d’arrĂŞt de Longuenesse, a eu lieu une opĂ©ration anti-stupĂ©fiants au niveau des parloirs de l’Ă©tablissement.

La décision a été prise par le procureur de la république Patrick Leleu via le commissariat de Saint-Omer.

Policiers, brigade cynophile, sont intervenus de 12h Ă  17h30 au sein de l’Ă©tablissement pĂ©nitentiaire.

Quatre sur les dix-sept familles contrôlées étaient venues livrer des stupéfiants.Deux d’entre elles ont été déférées devant le tribunal de Saint-Omer en comparution immédiate ce lundi 4 décembre 2017.

la substitut du procureur Elsa Gaussin affirme que « Le Parquet ne peut plus tolérer la présence de drogues en prison, il faut mettre un coup d’arrêt à l’impunité de ces détenus et de ces familles… »

L’indĂ©pendant