🇫🇷 Grasse: Feu de cellule, Agression, tentative d’évasion et dĂ©couverte d’arme…

Selon le syndicat Force Ouvrière, la prison de Grasse est sous tension ces derniers jours.

Le 5 dĂ©cembre un dĂ©tenu a mis le feu Ă  sa cellule, les surveillants pĂ©nitentiaires ont rapidement Ă©teint l’incendie et mis en sĂ©curitĂ© le prisonnier avant qu’il ne soit trop tard.

Des agents présents seront légèrement incommodés par les fumées.

Le lendemain, le mĂŞme dĂ©tenu a tentĂ© de subtiliser les clĂ©s du surveillant qui l’escortait lors d’une extraction mĂ©dicale d’urgence dans le vĂ©hicule de sapeurs-pompiers.

Ces faits sont qualifiĂ©s par le syndicat de tentative d’Ă©vasion.

Une fois arrivĂ© Ă  l’hĂ´pital et pendant une consultation avec le mĂ©decin le dĂ©tenu sans raison apparente Ă  violemment frappĂ© le surveillant au niveau du visage.

S’ajoute Ă  cela une inquiĂ©tante dĂ©couverte dans une cellule de la prison de grâce :

Un impressionnant couteau de confection artisanale avec une lame de 14 cm.

Le syndicat rĂ©clame une fouille sectorielle de l’Ă©tablissement dans les plus brefs dĂ©lais.

1 Commentaire

  1. Vu la photo, le nombre de détenus doit être important. Pour ça, quelle est la proportion agents de détention / détenus ?
    La compression des coûts n’est pas bonne pour le personnel et, de là, pour les détenus.
    La qualité de formation des encadrants doit avoir aussi son importance.
    Les formations post-grade sont-elles possibles ?
    Etc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.