La CGT pĂ©nitentiaire du Havre (Seine-Maritime) dĂ©nonce de nouvelles agressions, jeudi 7 dĂ©cembre 2017, Ă  la prison de Saint-Aubin-Routot près du Havre. Les faits se seraient produits un peu avant midi, lors de la distribution des repas. Un dĂ©tenu s’est montrĂ© violent alors que les agents pĂ©nitenciers voulaient enlever un matelas en trop dans sa cellule.

Le dĂ©tenu aurait donnĂ© un coup de tĂŞte Ă  la gradĂ©e de la Maison d’arrĂŞt avant de briser un bocal en verre sur un surveillant. Le dĂ©tenu a Ă©tĂ© maĂ®trisĂ© et envoyĂ© au quartier disciplinaire. Après la fouille de sa cellule, un tĂ©lĂ©phone portable a Ă©tĂ© retrouvĂ© dans un des matelas.

Selon le syndicat, les deux agents ont Ă©tĂ© hospitalisĂ©s. La gradĂ©e pourrait souffrir d’une fracture du nez et le surveillant a Ă©tĂ© blessĂ© aux doigts (peut-ĂŞtre des fractures). La CGT demande une sanction maximum pour le dĂ©tenu agressif, avec un transfert Ă  l’issu de cette sanction.

Tendance Ouest

Publicités