Ce mercredi Ă©tait jugĂ© au tribunal correctionnel d’Angers, un homme de 36 ans pour violences commises sur sa compagne.

L’histoire n’est pas banale, derriĂšre les barreaux de la maison d’arrĂȘt d’Angers, l’homme assiste Ă  des strip-teases, que donne une voisine de la prison, dont la fenĂȘtre donne sur celles des dĂ©tenus.

A sa sortie de prison, il y a cinq mois, l’ancien dĂ©tenu se rend au domicile de cette femme et une relation s’engage alors entre eux.

Mais cette relation, empoisonnĂ©e par une consommation excessive d’alcool et une jalousie exacerbĂ©e, va basculer dans la violence et finir, dans la nuit du 12 dĂ©cembre, par une intervention de la police, appelĂ©e par une voisine, car l’homme rouait de coup sa compagne sur le pallier de leur appartement. La jeune femme a eu le visage tumĂ©fiĂ© et a Ă©tĂ© blessĂ©e Ă  la jambe.

Le tribunal condamne l’ancien dĂ©tenu a 24 mois de prison dont 15 ferme. On ne sait pas si la fenĂȘtre de sa cellule, donnera sur la fenĂȘtre de l’appartement de son ex-compagne.

Courrier de l’ouest

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.