Un dĂ©tenu de la maison d’arrĂȘt de Gradignan Ă©tait jugĂ©, pour avoir lors d’un parloir, reçu d’une amie 20 grammes de rĂ©sine de cannabis et 5 grammes d’herbe.

Pris en flagrant dĂ©lit lors de la transaction par un surveillant, l’homme admet ĂȘtre un consommateur et affirme en trouver encore maintenant en dĂ©tention.

Son amie explique :« Je suis moi-mĂȘme consommatrice alors je me suis mise Ă  sa place. Ça doit ĂȘtre dur »

Le vice procureur Sophie L’Angevin rappelle « Ce qui est interdit Ă  l’extĂ©rieur l’est aussi Ă  l’intĂ©rieur d’une prison ». Elle requiert 500 euros d’amende contre la passeuse et trois mois de prison ferme contre le receleur.

le tribunal a condamnĂ© le dĂ©tenu Ă  trois mois de prison ferme. La jeune femme rĂ©ussi Ă  dĂ©crocher le sursis pour l’amende de 500 euros.

Sud-ouest

Publicités