L’un est dĂ©tenu en prison. L’autre libre. Ces deux frères sont soupçonnĂ©s d’avoir tentĂ© d’Ă©changer leur place Ă  l’issue d’un parloir, samedi au centre pĂ©nitentiaire de Nantes. Ce que l’on appelle une « évasion de substitution ».

Leur manœuvre a été avortée grâce au dispositif de reconnaissance biométrique des détenus et à la vigilance des surveillants.

Courrier de l’ouest

Publicités