«À cinq contre un, il a reçu 44 coups de pied et 27 coups de poing en 21 secondes». Un lourd bilan pour le président Philippe Colson qui jugeait, ce vendredi, cinq détenus qui ont passé à tabac un autre détenu, à la maison d’arrêt de Beausoleil, le 31 mai dernier.

Dans le box des prĂ©venus, l’un d’entre eux compte 29 condamnations Ă  seulement 27 ans, trois autres en sont dĂ©jĂ  Ă  dix et neuf mentions. Julie Sirère, pour le ministère public, confirmait que l’on n’avait pas Ă  faire Ă  des enfants de chĹ“ur. «Ce sont tous des dĂ©linquants chevronnĂ©s et trois d’entre eux sont en Ă©tat de rĂ©cidive» rappelait la magistrate avant d’ouvrir les dĂ©bats.

La suite sur La dépêche

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.