đŸ‡«đŸ‡· Des dizaines de djihadistes bientĂŽt libĂ©rĂ©s de prison

Selon une enquĂȘte du JDD, des dizaines de djihadistes Ă©tant incarcĂ©rĂ©s pour des faits de terrorisme devraient ĂȘtre libĂ©rĂ©s dans les trois prochaines annĂ©es.

Ce casse-tĂȘte pour la justice française, la chancellerie, se dit prĂȘte Ă  y faire face. C’est notamment le cas des « returnees », ces djihadistes revenus d’Irak ou de Syrie et condamnĂ©s Ă  une peine moyenne de six ans de prison. D’ici 2020, 60% de ces condamnĂ©s seront libĂ©rables.

Des unitĂ©s nouvelles ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es dans les prisons françaises, comme les quartiers d’Ă©valuation de la radicalisation (QER) ou le dispositif expĂ©rimental Recherche et intervention sur les violences extrĂ©mistes (Rive) qui doivent monter en puissance en 2018.

À Lire :  ⚫ MARDI NOIR : Plusieurs prisons seront bloquĂ©es mardi Ă  l’appel des syndicats

La question d’un dispositif de suivi aprĂšs la libĂ©ration d’hommes et de femmes dont la dangerositĂ© est difficile Ă  Ă©valuer va se poser, sachant que le ministĂšre de la justice explique que « Tous les dĂ©tenus radicalisĂ©s quittant la dĂ©tention ont vocation Ă  faire systĂ©matiquement l’objet d’une ‘note de signalement’ diffusĂ©e aux services de renseignement partenaires ».

Plus d’infos sur Europe 1…

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.