🇳🇹 NoumĂ©a: Les surveillants trĂšs choquĂ©s par l’agression de leur collĂšgue

Le surveillant du centre pĂ©nitentiaire de NoumĂ©a agressĂ© vendredi va passer NoĂ«l en famille, mĂȘme s’il lui faut encore recevoir des soins consĂ©quents et notamment une opĂ©ration chirurgicale. Hier, ses collĂšgues lui ont rendu visite au MĂ©dipĂŽle.

Ses collĂšgues qui sont soulagĂ©s mais trĂšs en colĂšre, se disent que ça aurait pu ĂȘtre n’importe lequel d’entre eux. Selon LoĂŻc Lagier secrĂ©taire du SLP-FO (Syndicat local pĂ©nitentiaire – Force ouvriĂšre) : « On a l’impression de ne pas ĂȘtre entendus, au niveau de la direction, de la Mission outre-mer, de l’administration pĂ©nitentiaire ». Il ajoute que : « DerniĂšrement, nous avons eu un entretien avec la Garde des Sceaux Mme Belloubet. On l’a prĂ©venue que, notamment au niveau des Ă©chĂ©ances qui vont arriver, c’est une poudriĂšre. Et puis voilà
 Il faut faire quelque chose ».

Pourquoi le surveillant Ă©tait-il seul, ce matin-lĂ  ? «La rĂšgle dit que dans ce quartier, l’ouverture de cellule se fait Ă  un gradĂ© et deux agents, a indiquĂ© le reprĂ©sentant de l’intersyndicale qui s’est constituĂ©e vendredi soir. Mais le manque d’effectifs et les postes non couverts sur cette tranche horaire, dans ce quartier, font qu’on est obligĂ©s de se mettre en danger et de travailler de cette façon pour pouvoir remplir notre mission de service public.»

Plus d’infos sur France tv info…