Le ministère de la justice confirme la création d’un autre centre pénitentiaire dans le département des Pyrénées-Orientales.

En balance avec Narbonne depuis plusieurs mois, le projet à Perpignan figurera bel et bien sur la liste des sites retenus pour la création de nouveaux centres pénitentiaires sur les 10 ans à venir, entérine elle-même la garde des sceaux Nicole Belloubet dans un courrier daté du 12 décembre adressé au parlementaire.

De plus, en matière foncière, la communauté urbaine Perpignan-Méditéranée Métropole a en effet déjà «fléché» un terrain lui appartenant au Mas Orline pour l’implantation de ce projet. L’emplacement choisi, non plus à hauteur des anciens bâtiments Cémoi comme prévu initialement mais plus proche du péage Perpignan-sud, a fait l’objet d’une étude de faisabilité et bénéficie d’une «approche favorable» de la part de la Chancellerie. Elle pourrait ainsi se porter acquéreur de la parcelle.

Plus d’infos sur l’indĂ©pendant…