L’actuel centre pénitentiaire de Perpignan est parmi les plus surpeuplés de France. « Cet établissement souffre d’une surpopulation préoccupante », écrit Nicole Belloubet. « Au 1er novembre 2017, la densité carcérale du quartier maison d’arrêt de Perpignan s’élevait à 184, 2% »

On compte 700 détenus pour 466 places, tous les soirs 57 prisonniers dorment sur un matelas à même le sol.

Une bonne nouvelle pour le personnel

Le projet d’une nouvelle prison  Ă  perpignan prĂ©vu par la ministre de la justice pour 2025, est attendu avec impatience par le personnel pĂ©nitentiaire.

 » Le plus tĂ´t sera le mieux, pour assurer pleinement notre mission de service public, ça devient infernal au niveau du rythme de travail « Â confie Pierre Grousset, le secrĂ©taire  adjoint du syndicat pĂ©nitentiaire UFAP Ă  Perpignan.

La pose de la première pierre est prévue pour 2021 voir 2022.

La nouvelle maison d’arrĂŞt de 400 places devrait voir le jour Ă  l’endroit prĂ©vu pour la zone commerciale du Mas Orline. Faute d’entreprises, l’administration pĂ©nitentiaire y crĂ©era 200 emplois.

France 3

Publicités