Le dĂ©tenu condamnĂ© Ă  deux ans de prison en raison d’un court sĂ©jour effectuĂ© en Syrie en novembre 2013, doit ĂŞtre jugĂ© en appel en janvier.

Son avocate réclame sa libération sous contrôle judiciaire, ce que refuse pour l’instant la justice.

Cet ancien chauffeur de bus affirme avoir Ă©tĂ© embrigadĂ© sur internet Ă  une Ă©poque oĂą il Ă©tait mal dans sa peau. Il indique n’ĂŞtre restĂ© que trois semaines avant de faire demi tour, dĂ©goĂ»tĂ©.

Le trentenaire sera jugé en appel le mois prochain, une nouvelle demande de libération sous contrôle judiciaire doit être déposé vendredi matin. Le parquet indique que ce court séjour suffit à caractériser l’association de malfaiteurs terroristes.

Plus d’infos sur Europe 1…