La prison de Saint-Gilles fonctionne en service minimum depuis samedi matin, pour une durĂ©e de 48 heures, Ă  la suite d’une agression subie par une membre du personnel qui se rendait au travail, annonce samedi la RTBF. L’information a Ă©tĂ© confirmĂ©e Ă  l’agence Belga par Laurent Lardinois, dĂ©lĂ©guĂ© CGSP.

La personne « a Ă©tĂ© agressĂ©e samedi matin dans la station de prĂ©-mĂ©tro Albert et a Ă©tĂ© blessĂ©e », prĂ©cise-t-on de sources syndicales.

La victime a dĂ» se rendre Ă  l’hĂŽpital pour recevoir des soins. En rĂ©action Ă  cette agression, le personnel de la prison a dĂ©cidĂ© de travailler en service minimum pendant 48 heures. « Cela signifie que les repas sont servis et que tout le monde reçoit les soins mĂ©dicaux nĂ©cessaires », explique Laurent Lardinois. « Mais les visites ne sont pas possibles. Nous allons tout de mĂȘme veiller Ă  ce que tous les dĂ©tenus puissent appeler leur famille ce week-end.

Lundi 1er janvier, le travail reprendra normalement et les visites seront Ă  nouveau possibles. »

RTL

Publicités