Samedi 23 décembre 2017, vers midi, le syndicat  Force Ouvrière reçoit une information précise, qu’un personnel de l’établissement, a été pris en photo en tenue sur son lieu de travail à son insu et que cette photo a été publiée sur le réseau social « Facebook ».

Après vérifications, ce sont plusieurs vidéos avec des agents différents qui se retrouvent sur le réseau social.

Un agent pris en photo déposera plainte le mardi 26 décembre.

Vendredi 29 décembre 2017, le détenu détenteur du téléphone, est convoqué par le Chef de détention et ce dernier avoue les faits en indiquant qu’il filmait les agents via son téléphone qui était caché dans une boîte à tabac et qu’il activait la caméra quand il entendait les personnels arrivant à sa porte.

Mais le plus inquiétant, dans une des vidéos, celui-ci et son codétenu sont cagoulés avec ce qui ressemblerait à une arme dans la main de son codétenu.

Le syndicat aimerait qu’une fouille gĂ©nĂ©rale de l’établissement soit effectuĂ©e dans les plus brefs dĂ©lais, afin de lever le doute sur la prĂ©sence d’une arme a l’intĂ©rieur de la prison avec le renfort des ERIS.

 

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.