L’homme comparaissait devant le tribunal pour s’ĂŞtre emportĂ© en novembre dernier. Après avoir tout cassĂ© dans sa cellule il avait menacĂ© et bousculĂ© des surveillants.

IncarcĂ©rĂ© Ă  la prison de Laval, l’homme avait demandĂ© pour changer son horaire de promenade, devant le refus du surveillant il avait « pĂ©tĂ© un plomb ».

Calme pendant l’audience, le dĂ©tenu avoue qu’il n’avait rien contre les surveillants et qu’il s’entendait bien avec eux, mais que c’Ă©tait une pĂ©riode oĂą il avait Ă©tĂ© marquĂ© par la disparition de son père.

IncarcĂ©rĂ© depuis Ă  la prison de Vezin-le-Coquet, l’homme a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  quatre mois de prison supplĂ©mentaires.

Le courier de la mayenne

Publicités