Le toulousain de 18 ans est en détention préventive, avant son jugement la semaine prochaine. Il a été jugé hier en comparution immédiate pour outrage, faits de rébellion et violences contre des surveillants pénitentiaires de la prison de beau-soleil à Montauban.

Le sept janvier dernier, un surveillant trouve un tĂ©lĂ©phone portable dissimulĂ© Ă  l’extĂ©rieur. Une dĂ©couverte qui n’est pas au goĂ»t de ThĂ©o. Insultant le surveillant,le dĂ©tenu le menace de le retrouver Ă  sa sortie. Le ton monte. Le prĂ©venu pousse le surveillant et tente de lui attraper la gorge. Quelques secondes plus tard, cet agent, son collègue et le dĂ©tenu sont au sol. L’un des surveillants reçoit Ă  ce moment-lĂ  plusieurs coups de pied au thorax et au sternum. «C’est vrai, je l’ai insulté», avouait le prĂ©venu non sans contester le reste.

Après une très longue délibération, le tribunal le condamne à quatre mois de prison avec mandat de dépôt.

Le prĂ©venu s’exclamera : « quatre mois pour ça! » avant d’ĂŞtre reconduit par trois policiers.

Plus d’infos sur la dĂ©pĂŞche

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.