La mobilisation amorcĂ©e par les surveillants pĂ©nitentiaires ne s’essouffle pas, bien au contraire elle s’intensifie.

Ce sont 108 prisons bloquĂ©es par les surveillants, et pour 27 d’entre elles les fonctionnaires n’ont pas voulu prendre leurs clĂ©s. Les forces de sĂ©curitĂ© sont rĂ©quisitionnĂ©s afin de les remplacer dans les Ă©tablissements.