Suite aux mouvements des surveillants pénitentiaires, plusieurs établissements sont touchés par des refus de réintégrer.

Les dĂ©tenus des prisons de Nantes, Varennes-Le-Grand et Laval refusent de remonter en cellule Ă  l’issue de leur promenade.

Les Équipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© ont Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ©es, afin de mettre fin Ă  ces incidents.