D’après Vogses-Matin, des dĂ©tenus auraient mis le feu dans l’une des coursives de la maison d’arrĂŞt d’Epinal. Devant cet Ă©tat d’urgence, les surveillants ont aussitĂ´t levĂ© leur piquet de grève pour reprendre du service. de nombreux vĂ©hicules de secours (police, ERIS – Équipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© -, pompiers) sont sur les lieux.

A 11 h 30, la situation est maĂ®trisĂ©e. Il n’y a aucun blessĂ©, selon le procureur de la RĂ©publique et le directeur de cabinet qui se sont aussitĂ´t rendus sur place.